La Musique dans Alien 2347 — Sources

musique Alien 2347

Sans musique, Alien 2347, ce serait nul moins immersif.

Rares sont les moments de silence musical, et bien que parfois discrète, la musique est bien là la grande majorité du temps, et ne manque pas de se faire remarquer dans certains moments d’intenses émotions. Un peu trop peut-être d’ailleurs sur le premier épisode ! 😀

Mais d’où proviennent ces musiques ? Qui les a composées ?
Si vous vous posez la question, voici pour vous les réponses, valables pour l’épisode 6 et ceux d’avant 😛

À ce jour, toutes les musiques ont étés composées par Yann Perrier, dit Enny Harlan, à l’exception de la berceuse dans l’épisode 2 dont je me suis occupé. Autrement dit, 99,9% de la musique, c’est Yann ! Yann, vous le connaissez déjà, je vous en ai déjà parlé, mais surtout, ce n’est ni plus ni moins que… l’interprète du Capitaine Zawn !
J’en profite encore une fois pour lui dire un grand merci pour le travail qu’il a effectué pour la saga, et pour m’autoriser à utiliser d’autres de ses compos en complément !

Toutes les musiques utilisées, en effet, n’ont pas été composées pour Alien 2347. Voici ci dessous un petit résumé des différents statuts de la musique utilisée.

Musiques Originales

Ce sont les musiques qui sont composées pour la saga. On peut les diviser en deux catégories.

Musiques Originales Synchrones

Ce sont les musiques composées pour la saga avec l’esprit de la saga, en fonction du rythme de l’épisode, par dessus les répliques et les bruitages, et donc faîtes pour être utilisées à des endroits précis.
Les deux premières séquences de l’épisode 1 sont des exemples parfaits.

Musiques Originales Asynchrones

Ce sont les musiques composées pour la saga avec l’esprit de la saga, mais pas en fonction du rythme de l’épisode.
Par exemple, une des musiques intitulées “Le Parasite” a été composée pour l’attaque dans de l’épisode 3, mais sans les dialogues, et a dont été synchronisée et éditée après coup, pour que son développement suive la progression de l’histoire.

Musiques Préexistantes

Ce sont des musiques qui ont étés composées avant et pour autre chose que la saga; parfois pour d’autres projets que Yann et moi avons eu ensemble, parfois pour d’autres projets collaboratifs qu’il a eu avec d’autres personnes, et parfois ce sont des compositions plus personnelles.

C’est une façon de donner une seconde vie à ces musiques, qui sont de toute façon, bien redécoupées, comme vous allez le comprendre dans le paragraphe suivant. Finalement, ce sont ce type de musiques qui sont le plus utilisés dans la saga.

Music Editing

Le music editing, autrement dit le montage de la musique, c’est l’art et la technique de créer une continuité avec de musiques différentes, en fonction de l’action. Autrement dit, c’est le moment où on se dit “ah la faut que je mette le début de celle là, puis le passage de celle là, puis là je termine sur ça”.
Ce travail demande des compétences particulières, car il faut faire attention au rythme et à la tonalité pour faire des transitions naturelles. C’est un peu comme du DJing finalement, sauf que ça se perform pas. L’accomplissement final étant de pouvoir écouter toute la musique de l’épisode d’une traîte sans pouvoir distinguer de points de coupures (à moins que ce ne soit volontaire bien sûr, mais c’est rarement le cas), le tout, en accord avec l’action (que ce soit empathique ou an-empathique, selon mes intentions).

Afin de répondre pleinement au besoins de l’histoire et au naturel des transitions, on peut aller plus loin que de simple transition en fondu d’une piste à l’autre : transposition, changement de rythme, effets, , bouclage, rajout de sons pour peaufiner la transition (basiquement des hits orchestraux, des cymbales et tout ce qui pourrait masquer la coupure).
Comme vous pouvez le voir sur l’image de l’article, screenshot de l’épisode 6, en 20 secondes il n’y a pas moins de 7 éléments audio différents, avec des fondus, des automations de volumes et de tonalité. Bref, Vous voyez que ça peut devenir vite assez intense d’un point de vue montage !
Mais comme avait dit un prof que j’avais en fac d’audiovisuel “il faut utiliser tous les artifices pour faire croire qu’il y en a pas” !

Je ne sais plus exactement comment Yann avait formulé cela, mais il m’avait dit pour le premier épisode :

Je n’ai même pas reconnu que c’est moi qui avait composé la musique !

Pour moi, c’est le signe d’un travail de music editing réussi 😛

Je ferais surement un tutoriel là dessus un ces quatre !

Cependant, ce travail devient de plus en plus dur avec les épisodes, car si certains thèmes principaux peuvent et doivent revenir, il est bon parfois d’avoir d’autres sources pour rajouter de la nouveautés et de la diversité dans l’illustration musicale, et pour tout simplement, couvrir un panel plus riche d’actions/émotions.

Et l’épisode 7 ?

Je n’en suis pas encore au stade de l’illustration sonore (je peaufine les bruitages) mais je verrai si (et comment) il peut il y avoir un peu plus de musiques originales synchrones. Je verrai cela le moment venu ! 😀
Mais ce qui est sûr, c’est que Yann Perrier n’a pas fini de vous faire voyager avec sa musique ! 😀

Les approches esthétiques et techniques seront peut-être développés dans un prochain article si vous le désirez 😛

Article écrit en réponse à Bohort du forum Netophonix.

A propos de X-Raym

Alien 2347’s creator.

Tagués avec : , , ,
Posté dans : Infos
Catégories
Sur le même sujet :
Si vous aimez, partagez !
Share Button